[col-sect][column]Les bons réflexes en cas d’orage
La solution la plus rapide est de débrancher le câble d’alimentation de la box ainsi que celui la reliant au réseau téléphonique lors du passage orageux. Mais c’est assez contraignant puisque vous êtes alors coupé du « monde », sans Internet, sans téléphone et même sans télévision pour les abonnés au triple play. Et si vous êtes absent de votre domicile, vous ne pourrez rien faire pour protéger votre matériel.

Mieux vaut donc miser sur la prévention en s’équipant d’une prise spéciale dotée de fonctions parafoudres. Tous les fournisseurs d’accès en vendent au moins un modèle dans leur boutique d’accessoires. Elle peut aussi être achetée dans n’importe quel magasin vendant du matériel high-tech. L’investissement est modique, il faut compter moins de 30 euros pour une multiprise.

Il est aussi possible d’acheter un onduleur qui, en plus de protéger des sauts de tension, fournira une alimentation de secours pour un ordinateur. Mais les prix sont plus élevés, il faut compter une cinquantaine d’euros pour les modèles d’entrée de gamme. [/column]
[column]Pour en savoir plus, vous pouvez lire les recommandations d’Orange et de SFR dans leurs rubriques d’assistance en ligne.

Si le mal est fait
Trop tard, la box refuse de s’allumer ou affiche de drôles de clignotements. Après avoir contacté la hot line et procédé aux tests nécessaires, il s’avère qu’elle est hors d’usage. Il faut donc procéder à son remplacement. Pour les abonnés d’Orange, de SFR et de Bouygues, cela ne coûtera rien, si ce n’est de vivre quelques jours sans connexion. Leur FAI fournit gratuitement un nouveau modem, envoyé soit par La Poste, soit à aller chercher dans l’une des boutiques de l’enseigne.

Pour les abonnés de Free, l’addition est plus salée. Le fournisseur d’accès leur demande de payer 150 euros pour la Freebox HD endommagée avant d’en envoyer une nouvelle. Seul espoir pour les Freenautes : que leur assurance habitation couvre ce type de dégâts afin d’obtenir un remboursement.[/column][/col-sect]

Lire le dossier complet.