La radiogoniométrie sportive est une course d’orientation chronométrée qui combine à la fois les techniques de la radio-localisation, l’utilisation de cartes topographiques et l’usage d’une boussole. Il s’agit de trouver des balises radioélectriques à l’aide d’un équipement de radiogoniométrie composé essentiellement d’un récepteur radio, d’atténuateurs[1] et d’une antenne directive[2].
C’est l’IARU qui en établit les règles et organise les compétitions internationales.
La radiogoniométrie sportive est très populaire dans les pays de l’Europe de l’Est, en Russie ou en Chine où elle fait partie des programmes d’éducation physique à l’école.
En radiogoniométrie sportive on utilise des fréquences radio soit dans la bande radioamateur des 2 mètres, soit dans la bande des 80 mètres, ceci parce que ces bandes sont disponibles pour tous les radioamateurs, quel que soit leur pays. Au Royaume-Uni, on trouve des compétitions dans la bande des 160 mètres avec des règles un peu différentes.

Le championnat de France de radiogoniométrie sportive organisé par le club des radioamateurs de Sarreguemines F6KFH aura lieu les 17 et 18 juillet prochains en forêt de Sarralbe.