Le sujet
L’histoire du jet-stream, de son utilisation par les Japonais au cours des années 40, aux nombreuses expériences scientifiques qu’il suscite aujourd’hui.

Le jet-stream, couloir d’air large d’une centaine de kilomètres, est l’un des principaux acteurs du climat qui règne sur Terre. Evoluant à une vitesse de plusieurs centaines de kilomètres à l’heure, il influe sur les saisons, la pluviométrie et provoque parfois de violentes tempêtes. Découvert au cours des années 40 par les Japonais, qui l’ont utilisé comme une puissante arme de guerre, le Jet Stream a, depuis, fait l’objet d’innombrables études scientifiques. Le principal axe de recherche est centré sur les multiples conséquences de ses mouvements : le souffle du jet-stream a par exemple un énorme impact sur la météo de demain.

La critique
La tempête qui secoua la France et la Grande-Bretagne en 1987 ? Les pluies torrentielles en Europe centrale au cours de l’été 2002 ? Les grandes sécheresses aux Etats-Unis cette même année ? C’est lui. Le jet-stream, en français « courant-jet ».
Soufflant à des altitudes comprises entre 6 000 et 15 000 mètres, c’est un vent extraordinairement rapide pouvant atteindre 360 kilomètres/heure. Il se forme à la croisée d’un courant chaud venant des tropiques et d’un autre courant, froid celui-là, en provenance du pôle. En réalité, ils sont deux à balayer la troposphère. Un dans chaque hémisphère. C’est un météorologiste japonais qui, dans les années 1920, a mis en lumière ce phénomène. Oubliée pendant près de vingt ans, sa thèse a été ressortie par les Américains, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ironie du sort, c’est en bombardant le Japon que les aviateurs américains ont observé ces vents anormaux. Quoiqu’un peu daté (2002), le documentaire brille par sa pédagogie et propose d’admirables images de reconstitution.
Alexandre Le Drollec
via telecineobs.nouvelobs.com

Rediffusion à 14:45 – Mercredi 07/07 prochain sur Arte
Egalement disponible en location (2,49€)