L’avion lui-même n’est pas en cause. Il s’agit d’un problème dans le système de télémétrie utilisé pour suivre du sol les évolutions de l’avion, détecté quelques heures seulement avant le décollage. L’équipe a imaginé récupérer rapidement une pièce en Allemagne mais elle s’est révélée incompatible avec l’électronique du bord.

Les responsables de Solar Impulse n’ont pas pu donner de date pour le prochain essai mais il devra être effectué avant fin juillet, afin de bénéficier d’un temps clément et d’une nuit courte. Il est seulement certain que le vol ne pourra pas être effectué dans les prochains jours, les prévisions météo n’étant pas bonnes du côté de Payerne, dans le canton de Vaud…
Plus d’infos