Un nouveau satellite baptisé TanDEM-X, lancé il y a une semaine, a commencé à balayer toute la terre pour prendre des images 3D relief de haute qualité, et avec une précision sans précédent.

Il s’appelle TanDEM-X et a été mis en orbite la semaine dernière par la fusée russe Dniepr, depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. Il fonctionne actuellement de concert avec l’autre satellite Terrasar-X, lancé en 2007, observant simultanément la même zone, ce qui permettra de fournir des images 3D relief. Les premiers clichés sont attendus d’ici six mois.

TanDEM-X survole la terre à une distance de 514 km, et emprunte une orbite polaire. A terme, il va capturer près de 150 millions de km², en trois ans, de toutes les terres émergées de la planète. Les données récoltées serviront à la création d’un modèle numérique de terrain à l’échelle planétaire. Selon Eric Beranger, d’Astrium, « Avec son jumeau, Tandem-X nous fournira des cartes du relief avec une précision verticale de deux mètres et une précision horizontale de un mètre, ce qui est sans précédent ».

Tandem-X (TerraSAR-X add-on for Digital Elevation Measurement) a été conçu et fabriqué (et en partie financé) par Astrium. Le reste du financement provenant de l’agence spatiale germanique, le DLR. C’est donc un cofinancement public et privé.

Infoterra, filiale d’Astrium, s’occupera de la gestion des applications commerciales. Des premières images test ont déjà été envoyées. Il s’agit d’une vue spatiale de l’aéroport Sheremetyevo, situé en périphérie de Moscou.

Imaginons – et espérons – que ces données seront exploitées au mieux, et peut-être même intégrées à des services comme Google Earth.

Sources : TGDaily, Blog Libération via linformaticien.com