F6HQY vient d’annoncer le fin de son REFUTHON.
Qu’était le REFUTHON ? , la réponse est sur le site du collectif:

C’est un collectif de radioamateurs en faveur d’une évolution du fonctionnement de notre association nationale le Ref-Union. Cela s’articule autour de cinq points qui sont détaillés ici :
# Démocratie : un OM=une voix (y compris par correspondance).
# Communication : un site internet lisible où se trouveront les vraies infos et où les membres pourront s’exprimer.
# Structure : plus simple et plus lisible.
# Tutelle : appuyer plus fortement nos demandes, la France étant à la traîne de toute l’Europe en matière de droits.
# Finances : une cotisation modulable en fonction des options de service choisies par l’adhérent.

Le Refuthon concerne à la fois les ex-adhérents du Ref-Union ainsi que ceux qui en sont actuellement adhérents sans pour autant soutenir la ligne éditoriale et les statuts actuellement en place. Tout ceci n’est pas une révolution pour anéantir le Ref-Union, bien au contraire, c’est la manifestation de radioamateurs qui souhaitent que leur association soit enfin digne de les représenter et à l’écoute de leurs souhaits. Faites-le savoir autour de vous et rassemblez vous tous autour de ce magnifique et ambitieux projet !

Né en janvier 2009, ce groupe de pression éphémère n’a pas réussi dans la mission qu’il s’était fixé, pensant qu’il allait réunir une majorité de radioamateurs à sa cause. En fait seulement 470 membres ou non du REF-UNION auront participé à ce loby contestataire pour la bonne cause, grassement soutenu par un site polèmique dont le webmaster fût l’un des premiers signataires.

F6HQY considère-t-il maintenant que le REF-UNION est sauvé par l’arrivée d’un nouveau président et l’éviction de Betty F6IOC ?
Pas sûr, F6HQY aurait dû comprendre que c’est le CA qui obstrue et dirige l’association et que tant que l’on aura pas remplacé ces irremplaçables, rien ou presque ne changera. Et ce n’est pas le nouveau président F1DUE qui depuis longtemps fait partie des meubles comme l’on dit, donc des immobilisations en termes comptables, qui va réussir à faire bouger le navire.

Nous vous proposons de lire la lettre que le REFUTHON à transmise à ses signataires pour annoncer sa fin.