Il souhaite attirer l’attention de NKM « sur les dérives de l’anonymat dans les discussions sur Internet ». Voici son analyse et son interrogation : « L’évolution constante des réseaux proposés sur le web incite les internautes à communiquer de plus en plus ouvertement sur des sites de discussion. Le couvert d’un certain anonymat laisse s’installer un régime de liberté de parole qui va à l’encontre du droit et occasionne quelques fois des écrits qui peuvent être considérés comme diffamatoires.

Afin de rendre plus responsables les utilisateurs du dialogue sur Internet, il lui demande si le Gouvernement envisage de proposer l’instauration de la personnalisation des messageries Internet par l’obligation de déclarer sa véritable identité ».
Extrait de www.linformaticien.com

NDLR: Il serait temps effectivement que la radiopoubelle du net soit vidée de ses substances nauséabondes.