La vuvuzela (prononcé vouvouzéla), aussi appelée lepetata en setswana, est une corne d’environ un mètre de long, utilisée par les supporters de football dans les stades d’Afrique du Sud.
La vuvuzela a acquis une renommée internationale lors de la Coupe des confédérations 2009 et est omniprésente lors de la Coupe du monde de football de 2010.
Définition de Wikipédia

Pour le fun, nous vous proposerons chaque jour une petite série sur les solutions baroques proposées ci et là. (Chacun sait que la régie TV pourrait atténuer voire supprimer ces bruits, mais sans l’ambiance que serait un match de l’équipe de France ?). Pour s’amuser, le site novuvuzela.com propose plusieurs solutions pour supprimer le bruit de ces trompettes lors des diffusions télévisées:

[col-sect][column]La technique du miroir

Si le miroir est aujourd’hui utilisé uniquement comme réflecteur inversé d’image, il possède aussi des vertus de réflecteur inversé de son. Il est donc tout à fait possible, en plaçant un miroir de taille équivalente à votre téléviseur face à ce dernier, de rendre quasi inaudible le son des vuvuzelas. Attention toutefois à respecter la distance rigoureusement : le miroir doit être placé exactement à 7 fois la taille de la diagonale de votre écran. Un peu de chance et de bricolage et le tour est joué.

La technique du poste radio

Les ondes émises par les vuvuzelas ont une fréquence de 87.7MHz, soit exactement l’inverse de 107.8MHz sur le spectre FM. La solution consiste donc à régler un poste de radio sur 107.8MHz et arriver à mettre le son exactement au même volume que la télé, ce qui reste très difficile tant les appareils ont des indicateurs de volume différents. A moins que vous ne possédiez un appareil de mesure de décibels, il vous faudra faire ça à l’oreille. Pas la plus aisée des solutions.[/column]
[column]La technique de l’entonnoir

C’est sans conteste la solution la plus en vogue chez les gens qui sont devenus fous suite à une exposition trop longue au son des vuvuzelas. Il faut 3 entonnoirs par personne. Grâce à un système d’élastique, faîtes-en tenir un sur chaque oreille et un sur la tête. Le principe est le même que celui du paratonnerre, les ondes émises par le bruit des vuvuzelas sont captées par l’entonnoir sur la tête et le son qui passe par les entonnoirs au niveau des oreilles s’en trouve filtré. Ingénieux, non ?

La technique du papier alu

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le son c’est une histoire d’ondes. Rappelez vous les débuts du micro-ondes, un petit bout d’aluminium oublié et c’était la catastrophe. La raison : les ondes rebondissent à l’infini sur l’aluminium. De simples filtres en papier alu apposés sur vos oreilles feront donc l’affaire. Le problème qui se pose ici est celui de la sélection. En effet si l’on veut bien évidemment faire taire ces sales trompettes, on ne veut pas perdre une miette des éclaircissements dispensés par les techniciens du ballon rond. Rien de plus simple. Il suffit de découper dans les filtres aluminium la forme (en miniature évidemment) des consultants que vous aimez . Cette technique vous permet en outre de sélectionner les commentateurs que vous voulez entendre. Le beurre et l’argent du beurre.[/column][/col-sect]

La technique de la vuvuzela

Les solutions les plus simples sont parfois les meilleures ! Quoi de mieux pour inverser la phase d’un son de vuvuzela qu’un autre son de vuvuzela dans l’autre sens ! C’est donc en soufflant dans une vuvuzela, le dos tourné à votre télé que vous obtiendrez enfin le silence. C’est avec cette technique que les résultats sont le plus probants. Veillez toutefois à vous relayer pour que vous ne soyez pas le seul à ne rien voir du match.

Avec la complicité de novuvuzela.com