[column]

Le Groupe radio Ariège-Pyrénées (Grap), association de la commune, a organisé une expédition au Prat-d’Albis.

Durant tout le week-end, les opérateurs du Grap se sont relayés pour communiquer avec des contacts situés un peu partout en France, et ce dans le cadre du championnat national THF (très haute fréquence) de radioamateurisme.Aux deux précédentes éditions le Grap était parvenu à se hisser à la première place de sa catégorie (émission à faible puissance, inférieure à 20 watts). Ses membres espèrent avoir réitéré de telles performances mais n’auront pas les résultats avant quelque temps. Toutefois, avant de voir la finalité compétitive, les radioamateurs sont de vrais passionnés de l’électronique et de la radio en général. [/column] [column]« Le Grap a deux objectifs : entrer en contact avec d’autres opérateurs radio à des fins de communication et former des personnes à la discipline, donner des cours », expliquent Christian Gajan, vice-président du club, et Jean-Paul Belloc, secrétaire.

Pour être radioamateur, il faut passer un examen vérifiant le niveau technique du candidat et sa connaissance de la réglementation en vigueur.

Au championnat de France, le but est d’entrer en contact avec le plus grand nombre de radioamateurs. Le week-end des 5 et 6 juin, le Grap a atteint 181 contacts, dont un situé en Croatie… mais les contacts étrangers rapportent le moins de points. Enfin, le Grap (dont l’indicatif radio est F5KCN) intervient pour faire de la télévision amateur et au moment du Téléthon.

De même, cinq de ses membres étant à la sécurité civile de l’Ariège sont au besoin mobilisés par le préfet en cas de catastrophe naturelle, d’accident d’aéronef ou encore pour la course cycliste l’Ariégeoise. Pour découvrir le Grap et le monde du radioamateurisme : pagesperso-orange.fr/radionini/f5kcn.htm

source: www.ladepeche.fr[/column]