En Octobre 2009, après plus de trois années de recherche, une entreprise suédoise a rendu public une technologie radicalement innovante centrée sur la récupération de l’énergie générée par les courants marins. Le concept est simple : capturer l’énergie marémotrice à l’aide d’une turbine fixée à un cerf-volant… sous l’eau. Puisque l’eau est 800 fois plus dense que l’air, le potentiel énergétique est théoriquement 800 fois plus important.

http://www.minesto.com/

Ce cerf-volant sous-marin est composé d’une « aile » de 12m de diamètre et d’une mono turbine de 1m de diamètre. L’ensemble est ancré au fond marin à l’aide d’un câble à une profondeur de 60 à 150m. Dans un premier temps, lorsque les courants marins entrent en contact avec l’aile, un gouvernail dirige la turbine dans une direction optimale, puis l’aile se met en mouvement et commence à décrire un « 8 » sous l’eau. Ce mouvement perpétuel permet de décupler la vitesse d’écoulement de l’eau dans la turbine par rapport au courant marin existant. Dans un deuxième temps, la turbine convertit cette énergie cinétique en énergie électrique. D’après le constructeur, une seule turbine de 7 tonnes serait capable de générer une puissance de 500KW.

A la différence des énergies solaires et éoliennes, le mouvement des marées reste entièrement prévisible et constant et ne subit donc pas les mêmes variations. De plus, d’après le constructeur, cette technique de récupération de l’énergie cinétique générée par les marées est capable de fonctionner dans des zones profondes ou les courants marins ne sont pas nécessairement importants. Cette technologie serait également beaucoup moins couteuse que la captation de l’énergie marémotrice à l’aide d’hydroliennes fixes qui ne peuvent être rentables que dans des zones aux courants marins puissants. La « Deep Green Turbine » a été développée par Minesto, une compagnie privée britannico-suédoise qui a été fondée en 2007 par des chercheurs du groupe SAAB. Le 5 Mai dernier, Minesto a annoncé que la compagnie venait de garantir un investissement de €2M pour le financement d’un prototype au large de Strangford Lough dans le comté de Down en Irlande du Nord. L’installation est prévue pour 2011. Si les essais sont concluants, Minesto espère commercialiser les Deep Green Turbines d’ici 2015.

Source: www.ecolopop.info
Voir aussi la vidéo suivante (en anglais seulement) qui explique à l’aide d’un prototype le principe du cerf-volant sous-marin développé par la compagnie Minesto:

[youtube 1qCDRj8TE9Y nolink]