Pendant que j’y suis, j’aimerais aussi vous parler rapidement des forums. C’est absolument incroyable de lire les horreurs anonymes que nous lisont sur notre compte. Nous ne sommes pas la bête immonde que certains se font plaisir à humilier au quotidien. De plus, nous avons enfin réussi à mettre certains visages sur des « posts » anonymes, grâce à FaceBook en particulier, en voyant les amis des amis des amis… et en faisant des corrélations avec ceux que je connais, ceux à qui j’ai dit des choses, histoire de voir où ça allait.
Ils sont repérés et j’en suis bien heureux; les autres suivront. Le premier à être repéré à été celui à qui j’avais lancé un canular en disant que Radioamateur Magazine s’arrêtait au N°12, et l’info est apparue sur un site de commères dans les heures qui ont suivi. Un autre aussi a cru bon de prendre la plume et de divulguer les chiffres commerciaux de la revue… J’aime bien savoir avec qui je collabore dans ma société et bien là j’ai su ! Le plus étonnant c’est de connaître son statut social à ce Monsieur… Merci FaceBook ! Sans parler de responsables associatifs décevants qui défendent des sites commères.
Pour finir, nous ne sommes pas parfaits, bien sûr, ni exangues de fautes et d’erreurs, mais de là à passer pour des « démons » ou des « opportunistes » qui se garnissent les poches, il y a une frontière… Surtout que ça ne sera pas encore cette année que l’on va renouveler notre informatique… c’est une image ! J’ai pu lire que je suis un « destructeur de magazines ». C’est une totale ineptie et je corrigerai en disant que se sont les magazines qui m’ont ruiné et non l’inverse.
Tenir de tels propos à mon égard relève de la diffamation sans preuves, ni arguments. Ces gens-là seront un jour démasqués comme les autres. Si un jour plainte il y a, rappelez-vous que les adresses IP devront être divulguées par les responsables des blogs et que chacun ira de ses propres responsabilités individuelles.
Bonne lecture et bon trafic radio, Philippe, F1FYY
source: Editorial Radioamateur Magazine n°18