Notre confrère Emmanuel Paquette de l’Express a découvert qu’AOL aurait du payer 12 millions d’euros au service du Trésor Public français pour fermer sa filiale française, AOL France.

Entre 2003 et 2006, AOL France a facturé leurs abonnés français à ses services de FAI depuis le Luxembourg avec la TVA faible du pays. En 2006, Neuf Cegetel rachète l’activité FAI d’AOL France tandis qu’AOL France a continué son activité portail (chez Neuf, Cegetel, Club Internet et Dartybox). Entre 2006 et 2009, le Fisc a adressé plusieurs rappels à l’ordre à AOL France concernant leur ancienne activité FAI.

Le redressement fiscal s’élevait à 12 millions d’euros. AOL a alors tenté de négocier avec le Fisc mais le groupe a décidé d’en finir avec cette affaire avant son introduction en bourse (et sa séparation de TimeWarner) et la fermeture d’AOL France. Le chiffre d’affaires d’Aol ne représente que 11,5 millions de dollars (9,4 millions d’euros).
source: www.echosdunet.net