Compteur communicant Linky

C’était mi-avril, à Saint-Benoît-la-Forêt en Indre-et-Loire. La municipalité avertissait ses huit cents administrés du déploiement dans les foyers de compteurs électriques d’un nouveau genre. Il s’agit de compteurs communicants, appelés Linky, connectés par courant porteur en ligne au réseau informatique du gestionnaire de distribution d’électricité ERDF.

Le projet est actuellement en cours de déploiement à Lyon et en Indre-et-Loire. Il s’agit en fait d’une première phase expérimentale portant sur 300 000 compteurs, une partie en zone urbaine (Lyon), l’autre dans une région rurale.

Ces compteurs d’un nouveau genre sont conçus pour envoyer à ERDF des informations en temps réel sur la consommation électrique des foyers en utilisant deux technologies. Celle du courant porteur en ligne entre le compteur et un concentrateur, en utilisant le réseau électrique pour transporter des données. Puis le réseau mobile GPRS entre le concentrateur et le système informatique d’ERDF.

« La fin de l’expérimentation est prévue pour septembre 2010, précise un porte-parole d’ERDF. A ce moment-là, il y aura un retour d’expérience et ce sont les pouvoirs publics, c’est-à-dire le ministère de l’Industrie, qui donneront leur feu vert ou non pour poursuivre. Après avis de la Commission de régulation de l’énergie. »

A terme, si le projet est validé, ce seraient 35 millions de nouveaux compteurs qui seraient installés d’ici à 2017. Pour l’heure, l’initiative reste très basique. Elle consiste à vérifier que la communication fonctionne bien entre les Linky et le système informatique d’ERDF. Mais il met aussi en œuvre la fonction principale. A savoir la transmission des données de consommation qui ne sont plus des prévisions, mais bien les consommations réelles.

Le gaz va suivre (lire la suite)

Lire également: Notre consommation électrique surveillée en ligne par iGoogle