Le nombre de cigogneaux de Max est dorénavant connu: il y en a quatre! Hier, lors de la journée la plus chaude depuis le début de l’année, le soleil était tellement fort que Max et son mâle se relayaient sur le nid pour faire de l’ombre aux jeunes. A deux reprises, le mâle était observé comme il apportait de l’eau (dans sa gorge) au nid et comme il la laissait couler dans la cuvette et dans le bec des jeunes pour les rafraîchir.

Adrian Aebischer André C. Fasel Directeur Musée d’histoire naturelle ch. du Musée 6
CH-1700 Fribourg-Suisse