Suite du CCPD… Ce sont généralement les mêmes sujets qui reviennent à ces réunion, mais cette fois-ci les commissions ont bénéficié d’un large temps de parole, ce qui nous a permis de découvrir leur travail (ou leur.. non travail, puisque certaines ne sont pas intervenues !).

Nous avons ainsi écouté les rapports des commissions Juridique, Relais et Balises, Bulletin, THF, HF, Contrôle Financier et Formation.

[col-sect][column]Puis les présidents départementaux ont pu poser un certain nombre de questions. Je suis intervenu pour déplorer la trop grande timidité de notre association dans ses relations avec notre administration de tutelle, en demandant s’il était possible que le REFU assure la défense des radioamateurs vis-à-vis de l’administration, et pas l’inverse. Je ne pense PAS avoir été entendu, on m’a répondu une fois de plus sur le thème (tragi-comique) des « bonnes relations avec l’administration ».

Est alors venue une intervention regrettant le comportement de certains membres du C.A qui critiquaient systématiquement l’association, communiquaient à l’extérieur (et notamment à Onlineradio) des documents confidentiels etc.. Si je suis d’accord sur le fond de ce qui a été dit, je me suis senti assez mal à l’aise quand les débats sont devenus agressifs et que l’on a demandé à F1PSH de démissionner sur le champ. Si l’on est attaché à la démocratie dans notre association (et je le suis, raison pour laquelle je suis si attaché à la réforme des statuts) on ne peut que déplorer lorsque les choses prennent des allures de procès Ceaucescu. Heureusement que les esprits se sont calmés, espérons que F1PSH se calme elle aussi et les choses pourront rentrer dans l’ordre.
[/column]

[column]Une prise de bec a également eu lieu entre deux OMs, l’un suspectant l’autre d’envoyer des infos en direct à Onlineradio, et l’autre ayant visiblement le sang chaud, s’en sont suivis quelques noms de volatiles. .. bonjour l’ambiance !

Second coup de théâtre: La présidente a annoncé ensuite qu’elle avait été saisie en vertu de l’article 18 des statuts de la demande de tenue d’une AGE par des présidents départementaux représentant environ 20% des adhérents. Vous ne savez pas ce qu’est l’article 18 ? Normalement,
les Assemblées Générales sont tenues à la demande du Conseil d’Administration. L’an dernier, à l’AG de Jaunay-Clan, nous avions voté une réforme des statuts qui devait avoir lieu rapidement. Or, il n’en a rien été, le mauvais fonctionnement du CA a empêché d’aboutir à un nouveau projet de statuts, et l’AG Extraordinaire n’était donc pas en vue.

C’est pourquoi certains présidents départementaux (j’en suis) ont décidé de signer une « motion » faisant appel à l’article 18 qui permet aux adhérents (et non pas au CA) d’exiger la tenue d’une AGE. Voila, la demande est donc faite.[/column]
[/col-sect]
Lire le compte-rendu complet