Un million. C’est le nombre d’utilisateurs d’iPhone qui ont téléchargé le navigateur Opera Mini le 14 avril, jour de son apparition sur l’App Store (voir Opera sur iPhone). Un total vertigineux qui permet à l’application de l’éditeur norvégien Opera Sofware de se hisser immédiatement en tête de la catégorie ‘téléchargements gratuits’ dans presque tous les pays de la planète, dont la France.

Les inconditionnels du smartphone à la pomme montrent ainsi leur désir d’utiliser d’autres applications que celles proposées nativement par Apple sur son téléphone. Opera est en effet le premier navigateur tiers autorisé par le groupe de Steve Jobs.

Ce succès fulgurant ne doit cependant pas masquer certaines lacunes du browser. En particulier, il se montre réticent à afficher correctement de nombreuses pages Web en raison d’une gestion parfois hasardeuse des feuilles de style. De nombreux utilisateurs déplorent également la présence de seulement deux niveaux de zoom, alors que Safari permet d’agrandir à l’envi n’importe quelle partie d’un site Web.

Vincent D. pour Starwizz