Une plainte sur deux adressée à l’Afutt concerne un FAI. C’est Free qui enregistre le taux le plus élevé de mécontentements.

 Les consommateurs ne sont toujours pas satisfaits des prestations de leurs fournisseurs d’accès à Internet (FAI). Dans son observatoire des plaintes de l’année 2009, l’Association française des utilisateurs de télécommunications (Afutt) révèle que 53 % des litiges concerne un FAI. Un chiffre qui est cependant en diminution constante depuis 3 ans.

Free est l’opérateur qui a recueilli le plus grand nombre de doléances : plus de 40 % des consommateurs qui se sont adressés à l’Afutt, pour des soucis de facturation, de résiliation de contrat, d’interruption de service ou autres, sont clients de l’opérateur. L’indice de« conflictualité », calculé par l’association en fonction du nombre de plaintes reçues rapporté au parc d’abonnés du FAI, est plus parlant encore.

Pour Free cet indice s’élève à 1,7, un chiffre stable par rapport à l’année passée. Pour SFR, il n’est que de 1,24 et pour Orange seulement de 0,52. (voir illustration).

L’Affut établit un indice en rapportant le nombre de plaintes aux parts de marché des FAI. (source Afutt)
agrandir la photo
source: 01net.com