Doté d’un nouvel étage cryogénique, entièrement développé par l’industrie spatiale indienne, un lanceur GSLV doit lancer d’ici quelques heures un satellite multitâches qui embarque de nouvelles technologies. L’ensemble témoigne des progrès accomplis par l’Inde dans le domaine spatial. Pour le président de l’Agence spatiale indienne (Isro), K. Radhakrishnan, « cet étage cryogénique doit permettre à l’Inde de diviser par deux le coût de l’accès à l’espace ». Les propos sont spectaculaires mais… (lire le dossier)