Plusieurs agences de recherche françaises et étrangères ont prévu des lâchers de ballons au cours des mois de septembre et octobre 2010 . Ces derniers, équipés de sondes et d’instruments de mesure, devraient livrer aux scientifiques des informations essentielles pour évaluer le rôle de l’Antarctique dans le climat de notre planète. ILS réalisent une grande campagne de mesure en Antarctique, baptisée programme Concordiasi 2010, durant le printemps austral 2010.

L’objectif de l’opération Concordiasi 2010 vise à Mieux connaître le climat de cette région polaire et les mécanismes de destruction de l’ozone stratosphérique: IASI, ballons, dropsondes, radiosondages, mesures au sol etc sont autant d’instruments qui devraient livrer des informations susceptibles de permettre à la communauté scientifique d’améliorer drastiquement sa connaissance de la météorologie de l’Antarctique, et de comprendre plus précisément le rôle de la calotte polaire antarctique dans le climat actuel de notre planète et son évolution.18 ballons partiront de la base américaine de Mc Murdo.

L’opération baptisée campagne Concordiasi 2010 sera basée sur la technologie des ballons plafonnants parfaitement maîtrisée par le Centre national d’études spatiales (CNES) et sur celle des dropsondes développée par le National center for atmospheric research (NCAR) américain.

Dans le cadre d’un accord avec la National Science Foundation (NSF) américaine, 18 ballons stratosphériques équipés de capteurs seront lancés depuis la base américaine de Mc Murdo à partir du mois de septembre 2010. Emportés par le vortex polaire, ils tourneront pendant plusieurs mois à une altitude de 20 kilomètres au-dessus de l’Antarctique.