Cubsail, une voile solaire développée par le Centre spatial de l’Université de Surrey, pourrait à l’avenir être utilisée pour désorbiter les satellites en fin de vie, notamment ceux évoluant en orbite basse. Financée par Astrium, cette initiative est une des solutions pour se débarrasser à peu de frais de ces reliques encombrantes. Aujourd’hui, les débris orbitaux sont au centre des préoccupations des agences spatiales, qui espèrent un espace propre et sécurisé pour les générations futures….