Le 05 Juin 2010, nous lâcherons notre sonde stratosphérique le NADAR II. Nous mesurerons par télémesures la pression atmosphérique, les températures, l’éclairement, les taux d’humidité et d’UV, nous prendrons des photos aériennes numériques au rythme ‘une toutes les 15s ainsi que le film du vol.
Ce type de ballon stratosphérique monte en moyenne à 32 km d’altitude avant éclatement, les conditions sont assez extrêmes, le vide presque atteint, la température extérieure à la sonde par moment descend à -60°C…
Nous embarquons 2 solutions GPS de localisation pour suivre et retrouver la sonde.

Voir nos articles précédents sur ce sujet.