Sur un site internet, un célèbre prévisioniste a fait paraître la prédiction suivante:
environ 42 kilomètres de la chute réelle ! avec un choix d’impact selon l’altitude possible atteinte par le ballon.

Au moment de la parution de cet article, la prévision a curieusement disparue de son article depuis que le point de chute est connu.

Le site des alerteselectroniques utilisé par les « chasseurs de radioSondes » avait donné pour ARTEMIS une prévision à environ 12 kms du point de chute (cocorico) et avait tablé sur un éclatement à 28.000 kms et l’utilisation de paramètres moyens:

L’important dans les prévisions est de définir une zone d’environ 10 kms vers laquelle les équipes de récupération peuvent d’avance se positionner, plutôt que de chercher à rester sous le ballon, ce qui au final fait faire bien des kilomètres en trop assortis d’une conduite sportive qui peut s’avérer dangereuse. C’est en général le premier réflexe des participants, défaut d’expérience.

Une prévision à plus de 40 kilomètres du point de chute établie pourtant avec des paramètres affutés par un spécialiste pose interrogation.

Si vous voulez bénéficier des prévisions du système d’alertes, si vous êtes responsable d’un lâcher de ballon radioamateur ou scolaire ou tout simplement si vous avez connaissance d’un lâcher de ballon hélium dans votre région (lieu, date, heure), faites nous le savoir, nous ajouterons celui-ci dans la base de données des prévisions ballons .