Sous un ciel bleu parsemé de quelques cyrus, près de 300 écoliers (des CE1, CE2, CM1 et CM2) de toute la Haute-Garonne sont venus se «brancher» sur la radio et le monde des télécommunications.

Organisé par l’IDRE (Institut pour le Développement de la Radio par l’Enseignement), une association de radioamateurs, cette journée de découverte permet à des enfants de mieux comprendre tous les moyens de communication qui existent autour d’eux, d’en connaître les utilisations et surtout des métiers. La Météomobile a fait sensation. Le météorologue Marc Tardy, conseiller municipal par ailleurs, a animé avec l’un de ses collègues le pôle sur la prévision du temps. Le PC radio d’urgence du SAMU était aussi présent tout comme la gendarmerie de Saint-Lys.

Grâce aux animateurs de Planète Sciences Midi Pyrénées, les écoliers ont eu la chance de construire un mini-satellite. Et le centre de transmission de la Marine Nationale a expliqué comment la terre était observée depuis l’espace. Captivant ! Mais attention, la communication a ses dérives avec internet. La Brigade de la Prévention de la Déliquance Juvénile l’a bien rappelé aux enfants, «la génération web». «Les dangers existent sur les forums de discussion notamment» a martelé l’un des gendarmes. L’histoire avec un grand H, les élèves l’ont revisité en découvrant le morse, le télégraphe et la fabuleuse station radiomaritime de Saint-Lys, connue dans le monde entier. C’est pour prolonger la mémoire de ce patrimoine saint-lysien et des transmissions sur les bateaux sur toutes les mers, que l’IDRE a créé ces journées scolaires. Cette année, hélas, faute d’écoliers saint-lysiens inscrits à cette manifestation (seule une classe de CE1 s’est déplacée), la sensibilisation aux techniques de communication n’aura duré qu’une seule journée. Normalement, elle s’organise sur deux jours.
source: ladepeche.fr