La mise en place de la nouvelle norme de transmission de la TNT ne devrait provoquer ni black-out, ni perte de chaînes. Au pire, certains décodeurs pourraient ne plus attribuer les bons numéros aux chaînes.

Le scandale des décodeurs TNT tombant en rade lors du passage au tout-numérique n’aura peut-être pas lieu (voir notre info précédente sur ce sujet). Après les révélations faites hier par le journal Que Choisir, annonçant que 300 000 à 500 000 appareils pourraient être concernés, les constructeurs et les pouvoirs publics tiennent à calmer le jeu : aucun spectateur ne se retrouvera face à un écran noir.

C’est la mise en place d’une nouvelle norme de diffusion de la TNT, qui pourrait avoir lieu le 5 mai, qui est le point de départ de cette polémique. Pour permettre la transmission de données de plus en plus importantes, l’émission de la NIT (Network Information Table, la table qui définit les numéros des chaînes), ne se fera plus sous la forme d’un, mais de deux paquets de données. Or certains adaptateurs ne seraient pas en mesure de lire les informations véhiculées dans ce second morceau.

Lire la suite …