On sait depuis quelques « affaires » qu’il y à parmi les radioamateurs des délateurs prêt à offrir leur service auprès de l’ANFR, histoire sans doute de se faire mousser mais surtout de déstabiliser le monde radioamateur et de faire passer le message qu’il vaut mieux être avec eux que contre eux, sinon vous allez en prendre pour votre grade !
Il suffit d’ailleurs de regarder qui collaborent aujourd’hui avec eux, ce sont bien souvent des « anciens maltraités ».

Pour revenir au sujet du moment, la HiFi SSB sur le 80 mètres, Bernie F6HQY sur son nouveau blog y fait référence sous le titre « Vous avez dit manipulation ?« .

Extrait: Puisqu’on parle de manipulation, étant donné que le sujet est d’actualité, tournons nous plutôt ailleurs, par exemple vers ceux qui s’attaquent maintenant à la HiFi SSB, domaine qui m’intéresse assez et où j’ai quelque compétence. Ce qui n’a bien sûr rien à voir… Ceci étant, l’attaque est franchement minable car ceux qui sont intervenus auprès de l’ANFR (je vois déjà le président en question en train de ricaner tout en se frottant les mains) semblent avoir oublié que 95% (au minimum) des OM qui s’intéressent à l’audio pratiquent le LoFi SSB, c’est à dire qu’ils travaillent leur BF dans la limite permise par leur émetteur dûment agréé. Donc, autour des 3Khz pour de la SSB. Les 6 à 12 Khz (toujours en SSB), c’est plutôt du côté des USA qu’on les trouve… Mais je doute que notre président sera assez couillu pour poser sa question à l’ARRL. D’autant que les ricains ne nous gênent pas trop sur 80 mètres, même avec 12 Khz de bande passante…

Accessoirement, je ne savais pas qu’il y avait si peu de problèmes dans le radioamateurisme français, qu’on se fende d’une intervention auprès de l’ANFR sur un sujet aussi dérisoire : peu de français sur 80 mètres, une petite minorité d’entre eux qui fait de l’audio et une infime minorité de cette minorité qui va bien au delà de 3Khz de bandwith. Quelle affaire !

Mais belle manipulation.
Lire l’article complet ici