La nacelle expérimentale des lycéens de Landivisiau atterrit à Ploeuc-sur-Lié.

Quatre lycéens de Landivisiau ont fait partir dans les airs une nacelle portée par un ballon avec à son bord des capteurs de pression de températures extrêmes, un émetteur permettant de récupérer des données enregistrées au fur et à mesure de l’ascension du ballon et un appareil photo avec mécanisme de déclenchement motorisé. Cette nacelle a été retrouvée un jour plus tard à Ploeuc-sur-Lié. Après une ascension de deux heures, le ballon a éclaté exactement à 28 km d’altitude (à moins 60 ° C) et une pression proche de 0 ; il est redescendu en chute libre pendant 10 km avant que son parachute ne se gonfle pour une seconde descente de 45 minutes. Le vol était suivi par le club radio amateur brestois, relayé par quelques collègues costarmoricains.
source: Ouest-France