Sur son site Radio BLC, Jean-Jacques nous fait part de son expérience avec son imprimante à jet d’encre CANON qui ne fonctionnait plus:

[col-sect][column]Extraits: Lors d’une mise sous tension la S400 refuse de démarrer, message « l’imprimante ne répond pas ? » Le voyant de la machine clignote 6 fois orange 1 fois vert, que se passe-t-il ? De suite je consulte la notice et le CD d’installation, je trouve que cela correspond à l’erreur 6 et qu’il est nécessaire d’envoyer l’imprimante en réparation, l’explication est plus que courte !
…/…
C’est quoi le réservoir d’encre usagée ? Eh ! bien, il est constitué de deux feutres montés l’un sur l’autre et placés dans le fond de l’imprimante et pour des raisons peut-être techniques ! La tête d’impression va purger l’encre sur les feutres.
Ne chercher pas de capteur ou palpeur sous les feutres pour savoir si ceux-ci sont saturés, non il n’y en a pas. Seulement à chaque purge un compteur est incrémenté et quand celui-ci arrive à une certaine valeur, l’erreur 6 apparaît et l’imprimante devient inutilisable.[/column]

[column]Le SAV explique que la pièce ne peut-être changée que dans un atelier agréé Canon et l’initialisation demande sûrement un « technicien très supérieur » d’où le prix élevé d’environ 150 à 200 Euros pour un entretien pourtant très banal, car il faut changer les feutres et initialiser l’imprimante pour qu’elle redémarre.

Le piège se referme, car comme je vous le dis, ce n’est pas une panne mais juste de l’entretien que vous allez payer plus chère qu’une imprimante neuve.
Cela dit, pour que le piège soit efficace, Canon ou les revendeurs ne peuvent pas ou ne veulent pas vendre aux particuliers ces fameux feutres, pas plus qu’ils ne donnent la solution pour initialiser la machine.

Pour ne pas tomber dans cette arnaque grossière,
j’invite celles et ceux qui rencontrent ce type de problème à procéder de la façon suivante…
La suite sur Radio BLC.[/column][/col-sect]