La NASA a lancé jeudi un nouvel observatoire destiné à étudier les mécanismes complexes de fonctionnement du soleil.

L’Observatoire de dynamique solaire (Solar Dynamics Observatory ou SDO) a été lancé de la base aérospatiale de Cap Canaveral sur la côte atlantique de la Floride à 10h23 heure de l’ est des États-Unis (15h23 GMT), a déclaré la NASA dans un communiqué.

Le SDO est présenté comme l’appareil spatial le plus avancé jamais conçu pour étudier le soleil et la dynamique de son comportement.

Il est prévu pour une mission scientifique de cinq ans et dispose de suffisamment de carburant pour cinq années de fonctionnement supplémentaires. Le coût total du projet SDO s’élè verait à 856 millions de dollars, selon les informations disponibles.

Selon la NASA, le SDO devrait procurer des données scientifiques plus complètes, plus rapides et de meilleure qualité que tout autre appareil de l’agence étudiant actuellement le soleil et son fonctionnement.

On attend de ce nouvel observatoire une meilleure compré hension du fonctionnement interne du soleil, grâce aux images prises en permanence et en haute résolution, aux données collecté es sur l’intérieur du soleil, et aux mesures de l’activité de son champ magnétique qu’il fournira.

Le SDO prendra des images du soleil toutes les 0,75 secondes et enverra chaque jour à la terre près d’1,5 téraoctet de données, soit l’équivalent de 380 films complets en streaming.

« Le SDO constituera un grand bond en avant dans notre compré hension du soleil et de ses effets sur la vie et la société », a dé claré dans un communiqué Richard Fisher, directeur de la division d’Héliophysique au siège de la NASA.

Les données de l’observatoire aideront les chercheurs à prédire les orages solaires et autres formes d’activité solaire susceptible d’affecter les appareils spatiaux en orbite, les astronautes de la Station spatiale internationale et les systèmes électroniques ou autres sur terre, a indiqué la NASA.

Source: xinhua