Vous le savez si vous êtes un fidèle lecteur, nous suivons depuis plusieurs années les voyages de Max. Max est une cigogne balisée, entendez par-là qu’elle est équipée avec une micro-balise transmettant un signal qui permet de la localiser.
Comme tous les ans, la cigogne est partie hibernée en Espagne. Ell est catuellement sur le chemin du retour.

Dimanche passé, en une étape de plus de 100 kms, elle s’est déplacée depuis Almagro jusque dans le « Parque Regional del Sureste » à quelques km au sud-est de Madrid. Elle y séjourne actuellement. Max connaît bien cette région pour y avoir passé déjà quelques semaines en automne 2008 et en janvier 2009.

Rappel:La Cigogne blanche « Max » est née autour du 20 mai 1999.Elle a été baguée (N°6215) et munie d’une balise Argos le 5 juillet 1999.Au nid, il n’est pas possible de déterminer le sexe. Cette cigogne a été baptisée « Max » en hommage à M. Max Bloesch (1908-1997) qui depuis 1948, a réintroduit à Altreu (SO) de jeunes Cigognes provenant d’Alsace et d’Europe de l’Est

La cigogne Max est une cigogne qui est suivie 24h/24h par le musée d’histoire naturel de Fribourg qui lui a placé une balise qui sert a la localiser pour pouvoir suivre tous ses déplacements.

Les balises pèsent environ 55 g., émettent selon des cycles prédéterminés et permettent des localisations, dans de bonnes conditions, jusqu’à moins de 150 m. Les signaux sont reçus par 3 satellites polaires de la  » National Oceanic and Atmospheric Administration  » (NOAA) en orbite à 850 km d’altitude et, de là renvoyés en France (Toulouse) pour analyses. Les données recueillies sont ensuite transmises aux auteurs de l’étude. Le suivi d’animaux représente 17 % de l’utilisation de ces balises et les Etats-Unis possèdent la moitié des émetteurs actifs.

Voir nos infos précédentes sur ce sujet.

Visitez le site du museum de Fribourg