Si le Wi-Fi fait toujours parler de lui avec ses ondes qui pourraient être néfastes à l’être humain, le CPL qui semble inoffensif ne l’est pas moins en matière de nuisance et ce n’est pas aux radioamateurs suisses qu’on va le dire.

près un long bras de fer, les radioamateurs suisses ont réussi à se faire entendre par leur gouvernement qui a enfin reconnu les nuisances des CPL.

Dès lors, le gouvernement a édité un règlement qui protège les usagers brouillés par ce système.

Ainsi parmi la circulaire, on notera que l’exploitant doit annoncer a l’OFCOM son intention de déployer ou de modifier son réseau CPL.

Il devra fournir les informations techniques sur les installations CPL planifiées, en particulier sur les bandes de fréquences et l’amplitude des signaux utilises pour la transmission des données.

Cela faisait 5 ans que les radioamateurs tentaient de faire réagir les autorités aux nuisances avérées du CPL.
source