Le constructeur américain veut permettre aux conducteurs d’écouter leurs sites internet préférés, avec notamment un système de transcription vocable des messages de Twitter.

Auparavant, on « surfait » sur Internet… Bientôt, on pourra « rouler » avec ! Ford souhaite en effet permettre aux conducteurs d’écouter leurs site internet préférés au volant. Surtout, le constructeur américain veut installer dans ses véhicules un système de transcription vocable capable de lire les messages du site de micro-blogging Twitter.

Présentées en avant-première à l’occasion du salon de l’électronique (CES) de Las Vegas, les fonctions internet seront commandées par reconnaissance vocale. Grâce à un écran tactile, il devrait également être possible « de cliquer sur le lien inséré dans un tweet, mais uniquement quand le véhicule est à l’arrêt ». L’objectif est minimiser les risques de distraction du conducteur. Mais le prix de cette plateforme n’a pas été communiquée…

Le développeur OpenBeak a mis au point l’application d’écoute, et les sites Pandora, Stitcher et Orangatame fournissent des services de musique et d’information en ligne. Le constructeur américain a également conclu un accord avec le site de cartes et de guidages MapQuest, et il est en « discussions actives » avec Google pour que certains de ses services débarquent dans ce système embarqué.
Être en contact tout en conduisant.
info! lesechos.fr