En utilisant les variations du champ magnétique de la Terre dans le temps et l’espace enregistrées depuis plusieurs siècles, deux géophysiciens ont vérifié qu’il existait bel et bien des mouvements d’oscillations de la partie liquide du noyau de la Terre. Les observations sont en bon accord avec la théorie.

lire le dossier