La dernière étude du Credoc sur le comportement des Français face au téléchargement sur Internet n’est pas évidente à analyser et à décrypter. Cette étude, commanditée, comme chaque année, par l’Arcep (le régulateur des télécoms) et le Cgiet (Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies) portait aussi sur la diffusion des TIC dans la société française.

Une chose est sûre, l’étude, en termes de résultats, est très fouillée. Et même si certains points peuvent paraître contradictoires, l’analyse a le mérite de prendre le pouls de la situation actuelle en termes d’adoption des nouvelles technologies dans notre pays.
On y apprend, notamment, qu’un Français sur deux se connecte chaque jour sur Internet. Que 74% des Français ont un ordinateur à leur domicile et dans la moitié des cas il s’agit d’un ordinateur portable.
Parallèlement, 82% des Français de plus de 12 ans ont un téléphone mobile ! Et un sur huit environ x l’utilise pour surfer sur la toile ce qui représente soit 5 millions d’internaute nomades, deux fois plus que l’an passé.

Les usages ont également été passés au crible et c’est sans doute sur ce terrain que se nourrit le débat mais aussi la stratégie des offreurs de services.
Contrairement aux attentes, le Credoc souligne que, globalement, le téléchargement de contenus serait en baisse. Une baisse même qualifiée de sensible.
La conclusion cependant peut paraître un peu hâtive car la question était volontairement floue d’une part et les réponses pas forcément honnêtes non plus compte tenu du bruit fait autour de la loi Hadopi adoptée récemment.
Bref, il y avait peu de chances que les sondés déclarent qu’ils pratiquent le piratage. Et donc les résultats sont faussés quant aux autres usages, rien de bien nouveau par rapport à ce que l’on sait déjà …
source: www.universalpressagency.com