Parti le 15 décembre dernier à 15 heures UTC, il a parcouru 419 kilomètres et volé pendant 6 heures 15 minutes. Le ballon a éclaté à une altitude d’environ 30,5 km et est descendu en parachute.
hallo3

OBJECTIFS poursuivis:
-Test des réservoirs de ballast en vue du vol trans-atlantique « AtlanticHalo ».

-Atteindre une altitude flottante, après 30 minutes videz 100ml de ballast, attendre30 minutes videz 100mls, et répéter jusqu’à ce que les ballasts soient vides.

Le but de ce vol préparatoire à un vol transatlantique était de tester un nouveau système de valve afin d’obtenir une stabilisation d’altitude, mais l’ordinateur de vol qui pilotait le système des ballasts n’a pas fonctionné et le ballon est monté en altitude au lieu de se stabiliser.

La charge utile a été retrouvée par un promeneur dans un champ près de Sées en France, à l’heure actuelle le team organise le retour par la poste.

Le ballon transmettait sa télémétrie sur 434.075 MHz, en RTTY avec 10 mW sous l’indicatif « ATLAS » ainsi qu’une balise CW 10mW, sur 434.225.
source: pegasushabproject.org.uk
Voir notre info précédente sur ce ballon.