Pour commencer, vous trouverez ici une définition du marketing viral.

Le marketing viral est bien souvent le plus créatif car le plus fauché, le plus fun aussi et surtout le plus adapté à une génération adepte du collage multimédia et à des tribus de plus en plus morcelées (le cauchemar pour un annonceur).

Mais en matière de viral, le « jusqu’où on peut aller trop loin » semble devenir une tendance.

viral1Aux Etats-Unis, d’abord, où tout le pays a vécu un fait divers à suspens en voyant un ballon sonde dériver au dessus du Colorado, un enfant pris au piège à son bord.

Au bout de quelques heures, le ballon est capturé, à l’intérieur pas d’enfant mais la découverte…d’un gros coup de pub pour une future émission de télé-réalité.

viral2Autre exemple cette fois en Lettonie avec un cratère de 20 mètres de diamètre et de 10 mètres de profondeur. A priori une météorite tombée en plein champ durant la nuit.

Sauf que, surprise encore, il s’agissait d’une opération montée par une compagnie téléphonique.

Pour peu de prévoir le montant de l’amende, le coût des dégâts ou même les peines de prison éventuelles, voilà la recette que certains ont trouvé pour une campagne de pub planétaire.

La limite du viral?
source: blog.leparisien.fr