centrale-solaireAprès le Japon, c’est maintenant au tour de la Californie de projeter la construction d’une centrale solaire spatiale, article du NewYorkTimes du 12 décembre:
Les décideurs californiens ont donné leur accord pour la première centrale électrique dans l’espace. Ce projet sans précédant, dont la date de mise en service est prévue pour 2016, vise à récolter l’énergie solaire pour la
convertir en ondes radios, qui seront ensuite renvoyées vers une station terrestre chargée d’effectuer la conversion en électricité.

La jeune entreprise californienne Solaren sera chargée de la réalisation de ce projet. Elle envisage de déployer en orbite un miroir gonflable d’un kilomètre de diamètre, qui focalisera les rayons solaires vers des cellules
photovoltaïques, dont le rendement espéré est de 50 pourcents, contre 15 à 17 pourcents en moyenne pour des installations terrestres actuelles.
L’absorption des ondes radio par l’atmosphère terrestre ferait descendre le rendement à 25 pourcents, permettant tout de même de produire plus de 200 mégawatts, ce qui correspond environ à la consommation moyenne de 100 000 foyers californien.

Pacific Gas & Electric Co., géant de la production d’électricité, va signer un contrat pour l’exploitation de cette centrale pendant quinze ans. Cette nouvelle source devrait aider la Californie à monter la part d’énergie
renouvelable à 33% en 2020, but que s’est fixé le gouverneur Arnold Schwarzenegger en septembre dernier.
source: NewYorkTimes