Les deux satellites STEREO ont observé une gigantesque vague de plasma haute de 100.000 km et déferlant à la vitesse de 250 km/s à la surface du soleil. Ce phénomène, jusqu’ici suspecté, a été mis en évidence pour la première fois.

En février 2009, une éjection de masse coronale a été observée en direct sur notre astre solaire. Ces éruptions propulsent dans l’espace des particules à même de déclencher des tempêtes magnétiques dans la haute atmosphère terrestre.

Grâce aux images prises par les satellites STEREO, les chercheurs du laboratoire de physique solaire du Centre Spatial Goddard (USA) ont pu suivre l’apparition de ce tsunami solaire. Ces travaux ont été publiés dans la revue Astrophysical Journal Letters.
source: www.spectrosciences.com