Les services radio amateur, ont été représenté lors de la récente réunion de l’UIT-R Working Party 5A qui a eu lieu du 23 Novembre au 2 Décembre 2009 à Genève. Les 150 délégués IARU ont été représenté par le vice-président Ole Garpestad LA2RR et plus tard par le président de l’IARU Tim Ellam VE6SH alors que les délégations nationales comprenaient Ken Pulfer VE3PU et Brian Rawlings VE3QN (Canada), Ulrich Mueller DK4VW (Allemagne), Jay Oka et JA1TRC Hitoshi JK1MZT Yoshida (Japon), Bram van den Berg PB0AOK (Pays-Bas), Colin Thomas G3PSM (UK) et Brennan Prix N4QX (USA).

Concernant le service amateur, le principal point d’intérêt était l’Agenda Item 1.23, qui vise une répartition amateur secondaire dans la portion des 500 kHz. Malheureusement, les propositions pour cette question proviennent jusqu’ici uniquement du Canada, de l’Allemagne et du Royaume-Uni. Avec une nouvelle répartition du 500 kHz en Norvège et des opérations permises dans d’autres pays de la région 1, dont la Belgique et l’Irlande, il est à espérer que des propositions viendront, tant pour la prochaine réunion CEPT C à Cork à la fin de Janvier et la suivante réunion de l’UIT-R WP5A prévue pour Mai 2010.

Les oppositions à cette proposition, viennent principalement du service maritime à travers l’Organisation maritime internationale , ce qui a conduit à la France à présenter un document au titre du point 1.10 qui suggère une utilisation dans la bande 495-505 kHz en modes digitaux. Ceci fait suite à des papiers en provenance du Canada et du Royaume-Uni qui a proposé une seconde bande amateur entre 493 et 510 (515 kHz).

Reste à surveiller paticulièrement d’autres points dont AI 1.15 au sujet des radars océanique entre 3-50 MHz, mais il n’y aurait pas pas de menaces immédiates pour les services amateur actuellement.

source; IARU-R1