debusquerDe nombreux sites proposent des appareils vous protégeant du rayonnement nocif des téléphones portables, d’autres encore sous d’autres formes, comme des plaquettes publicitaires laissant entendre que les ondes sont dangereuses, prennent des risques à vouloir vous tromper pour vendre leurs produits ou contrats. Heureusement, l’état veille et agit.

La publicité mensongère est partout, dans tous les domaines et les attrape-nigauds sont légions. Cependant parfois, et heureusement, la DGCCRF ou l’AFSSA sont là qui veillent au grain, et la loi s’applique (trop rarement) pour faire interdire toute publicité mensongère, et les allégations non justifiées à propos d’attrape-gogos destinés à remplir les poches des promoteurs. Ainsi, le Journal Officiel publie régulièrement des décrets, arrêtés, circulaires et autres textes généraux du Ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées, relatant les produits concernés et les sociétés vendeuses qui se font épingler.
Témoin cette décision parue au JO il y à un an concernant justement l’interdiction d’une publicité et la fermeture administrative du site internet (mais il reste encore beaucoup de travail…):

JORF n°0293 du 17 décembre 2008 page 19244
texte n° 39

DECISION
Décision du 27 octobre 2008 interdisant, en application des articles L. 5122-15, L. 5422-12, L. 5422-14 et R. 5122-23 à R. 5122-26 du code de la santé publique, la publicité pour un objet, appareil ou méthode présenté comme bénéfique pour la santé lorsqu’il n’est pas établi que ledit objet, appareil ou méthode possède les propriétés annoncées

NOR: SJSM0820486S

Par décision du directeur général de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé en date du 27 octobre 2008 :
Considérant que M. Clerc Gilbert, Vère, 26330 Saint-Avit, a fait paraître une publicité via des prospectus en faveur de l’objet « Biocelma », le présentant comme un moyen de protection contre des effets néfastes des ondes électromagnétiques artificielles sur la santé humaine développés dans le même document, avec des allégations telles que :
― « Biocelma neutralisateur d’ondes électromagnétiques » ;
― « (…) bénéfique pour la santé des humains (…) il assure une protection immédiate » ;
― « Biocelma placé à proximité de la source électromagnétique neutralise le champ radiant » ;
― « Biocelma enlève le mal des transports » ;
Considérant que le dossier justificatif fourni par la firme ne contient aucun élément scientifique permettant d’apporter la preuve de ces allégations, la publicité, effectuée par M. Clerc Gilbert, Vère, 26330 Saint-Avit, sous quelque forme que ce soit, en faveur de l’objet « Biocelma », reprenant les termes visés ci-dessus, est interdite.
La présente décision prendra effet trois semaines après sa parution au Journal officiel de la République française.


Le site en question a été fermé.

Si vous voulez découvrir d’autres produits qui ont fait l’objet de plaintes auprès de la DGCCRF ou de l’AFSSA, le site www.charlatans.info/attrape-nigauds vous en propose un certain nombre. Et pour vous amuser, le site vous propose de créer vous-même votre propre arnaque !