Porteur de nombreuses technologies innovantes issues pour la plupart de R&T initiées par le CNES, le modèle de vol du premier des deux satellites Pléiades vient d’être livré au CNES ce jeudi 12 novembre, au Centre Spatial de Toulouse. Le satellite sera stocké en salle blanche chez Astrium en attendant son expédition en Guyane, pour un lancement sur Soyouz fin 2010.

Maître d’œuvre de l’ensemble du système Pléiades et notamment de la composante sol, le CNES a confié la réalisation des deux satellites à EADS Astrium (maître d’œuvre du satellite) et Thales Alénia Space (responsable de l’instrument).

Jusqu’alors, en matière d’observation de la Terre, les images obtenues par le système optique Spot-5 balayaient un champ géographique avec une résolution inférieure à 3 mètres. A partir de 2010, les satellites du système optique Pléiades fourniront des images de plus petite superficie, mais d’une résolution bien supérieure, soit 0,7 m.

Lire la suite.