Initialement, la mission Rosetta devait se faire en coopération avec la NASA. Le retrait des Américains à contraint l’Agence spatiale européenne à la faire en solo car il n’était pas question pour l’Europe de ne pas donner de suite au succès de Giotto. Les objectifs ont été revus à la baisse pour en réduire le coût et l’ESA a dû innover pour remplacer le générateur thermoélectrique à radio-isotope que devait fournir la NASA. (lire)
Voir également nos infos sur ce sujet.