plie-a-eauSur le site www.neomansland.fr, on trouve des produits qui utilisent comme source d’alimentation des batteries à eau.

D’après ce site, la durée de vie de la batterie en utilisation continue est d’un an. En général on constate plutôt une durée de vie de 2 ans. La batterie peut être stockée indéfininement si celle-ci est préalablement séchée.
Le site propose entre autres une calculatrice à eau et un réveil multifonction.

Si la pile à eau fournit bien l’énergie nécessaire au fonctionnement des gadgets écologiques, ce n’est en revanche pas le liquide en lui-même qui est responsable de la production d’électricité. L’eau ne sert en réalité qu’à assurer le contact entre deux électrodes. L’énergie issue de la pile à eau provient par conséquent d’une réaction d’oxydo-réduction, c’est-à-dire du transfert d’électrons d’un métal réducteur qui les cède vers un métal oxydant qui les capte. Le système employé ne se distingue pas fondamentalement de l’opération qui permet de produire de l’électricité à partir de citrons ou de pommes de terre reliés par un fil de cuivre et un fil de zinc.

noponoDans un domaine identique, ne manquez pas la pile NoPoPo des japonais, elle se recharge au café, au soda, et même avec le pipi de votre bambin (tout autre origine fonctionne également!).

Omaginez-vous : perdu en pleine forêt, des bruits angoissants au loin… Pas de source de lumière… mais une vessie bien remplie.

Ne vous reste plus qu’à faire… pipi dans la pile de votre lampe torche.

Vive l’écologie.