L’armée française se prépare à lancer une station de radio en Afghanistan, destinée à la population locale.

Elle n’émettra que dans les deux langues les plus parlées dans la région Surobi-Kapisa, le dari et le pachtou. Appelée Radio-Omid (Espoir, dans les deux langues), elle émettra de la base de Nijrab, et disposera de plusieurs réémetteurs qui lui permettront d’être entendue dans toute la zone d’action de la brigade La Fayette.
Une première étape pour cette radio « harpon », mise en place très rapidement avec des moyens techniques légers reposant tout de même sur un émetteur principal de mille watts, mis en place par le Groupement d’information opérationnelle, unité organique de l’armée de terre affectée au commandement des forces terrestres, à Lille. Pour l’instant, les quelques techniciens de cette radio n’utilisent qu’un seul des 63 shelters de l’état-major de la brigade La Fayette, mais devraient dans l’avenir mettre en oeuvre une station beaucoup plus étoffée, avec un studio insonorisé, etc.
Lire la suite