Le groupe de travail IEEE 802.15.3c a respecté son calendrier. Mis sur pied en 2005 pour développer un standard pour réseaux radio personnels (WPAN) exploitant la bande des 60GHz, ce comité d’experts a bouclé dans les temps son ouvrage et l’IEEE vient de ratifier la norme IEEE 802.15.3c-2009 qui ajoute au sein de la couche physique 802.15.3 une extension dans les bandes millimétriques (57GHz – 64GHz). Marchés visés : les transmissions à plusieurs Gbit/s entre appareils d’électronique grand public.

Les réseaux radio personnels sont des réseaux sans fil dont la portée n’excède pas une dizaine de mètres typiquement, une portée inférieure "en général" à celles supportées par les réseaux locaux radioélectriques (WLAN). Au sein de l’IEEE, c’est le comité 802.15 qui se charge de normaliser les WPAN. La norme 802.15.1, par exemple, a repris les couches MAC et PHY de la spécification Bluetooth 1.1, tandis que la norme 802.15.4 est à la base du standard ZigBee. Peu usitée, la norme IEEE 802.15.3-2003 visait les réseaux WPAN à 54 Mbit/s exploitant la bande 2,4-2,5 GHz.

Ajoutons que les promoteurs de la technologie Wi-Fi travaillent eux aussi à une extension à la bande des 60GHz de leur protégé, et ce dans le cadre du groupe de travail IEEE 802.11ad. De leur côté, les membres du groupement Bluetooth ont décidé de mettre un terme à leurs travaux sur une mouture radio ultralarge bande (UWB) du célèbre standard de communication sans fil courte portée pour s’orienter vers une nouvelle couche physique à… 60GHz ! A suivre donc.

info: Electronique International