Le CSA vient d’annoncer que pour des raisons techniques, le démarrage de la Radio Numérique Terrestre (radio numérique de terre dixit CSA) était reporté mi-2010. Le CSA parle également de recettes publicitaires de la radio en baisse qui serait également une raison de ce volte-face. De là en déduire que les grandes radios commerciales bien installées dans leurs transmissions analogiques font pression pour retarder ce passage au numérique dont l’investissement risque de les entraîner dans un gouffre financier, il n’y à qu’un pas.

Curiosités lues sur le site du CSA:

Ondes moyennes : 6 radios autorisées à Paris
Date de publication sur le site : 8 septembre 2003
Assemblée plénière du 22 juillet 2003 radio

À la suite de l’appel aux candidatures lancé le 27 février 2002 pour l’édition de radios diffusant en ondes moyennes, le Conseil a approuvé, pour la zone de Paris, les conventions de six radios et délivré les autorisations correspondantes. Ces radios sont les suivantes :
– Ciel AM (981 MHz) ;
– Radio Nouveaux Talents – RNT (1575 MHz) ;
– Radio Livres Télérama – RLT (1062 MHz) ;
– La Radio du temps libre (1314 MHz) ;
– Superloustic (999 MHz) ;
– Radio de la mer (1080 MHz).

Avec une telle confusion dans les fréquences, une autre administration risque bien de nous étendre la bande 7Mhz jusqu’à 7200 Mhz.
Le pied !