arcepJean-Ludovic Silicani, président de l’ARCEP, s’est rendu mercredi 7 octobre à Genève à l’invitation d’Hamadoun Touré, secrétaire général de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), pour intervenir à la table ronde des régulateurs organisée à l’occasion du salon Telecom World 2009 organisé tous les trois ans par l’UIT. Cette table ronde était consacrée à la  » régulation en temps de crise « . Dans son intervention, Jean-Ludovic Silicani a insisté sur quelques principes fondamentaux de la régulation, notamment en période de crise économique :

– le dynamisme du secteur des communications électroniques repose sur un triptyque vertueux innovation / investissements / concurrence ;
– la régulation doit donc s’efforcer de stimuler l’investissement et l’innovation pour assurer la croissance à long terme ; elle doit aussi permettre de définir un cadre réglementaire lisible et pérenne afin que les acteurs économiques puissent prendre leurs décisions d’investissements en toute connaissance de cause ; en effet, les lourds investissements qui vont devoir être faits dans les années à venir, en France et en Europe, pour mettre en place les réseaux de très haut débit fixe (FTTH) et mobile (4G-LTE) en sont les principaux exemples.
Ingrid Appenzeller
ARCEP / Communication