http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60614.htm

[col-sect][column]La Radio Réalisée par Logiciel (RRL) représente une nouvelle technologie fonctionnant comme un ordinateur, avec l’aide de logiciels au lieu de condensateurs, résistances et autres circuits intégrés habituels. Cette technologie permet de configurer facilement, et avec un seul équipement, les appareils sans fil, simplifiant ainsi la vie des consommateurs. Mais la RRL permettrait avant tout de faciliter la communication entre l’armée et les services de police ou de secours, notamment lors de situations critiques. En effet, compte tenu des différents types d’appareillage et des fréquences variées utilisées, les services ne sont pas toujours dans la possibilité de communiquer entre eux.

Désormais, les fonctions habituelles, comme le réglage de fréquence, la synchronisation ou le filtrage seront effectuées à l’aide de logiciels, de processeurs de signaux numériques et de réseaux programmables. Même si certains composés de radiofréquence sont encore nécessaires pour certaines fonctions, comme l’amplification de signaux, leur nombre est destiné à diminuer.[/column]

[column]Afin d’utiliser tout le potentiel de cette technologie, il est nécessaire de développer une architecture logicielle spécifique et ouverte afin de concevoir les radios et les protocoles de communication et d’en assurer la portabilité et l’interopérabilité. L’architecture des communications logicielles (ACL), conçue par les laboratoires du Départements de la Défense des Etats-Unis, et reposant sur des normes décrivant les interactions entre les composants et les logiciels, correspond à la demande.

Recherche et Développement pour la Défense Canada (RDDC) considérant que la RRL est une grande avancée et qu’il est nécessaire de la développer, l’équipe d’Ottawa conjointement avec le Centre de Recherche sur la Communication (CRC), et le Software Defined Radio Forum, ont récemment mis au point le « Software Communications Architecture (SCA) ». Il s’agit d’une nouvelle mise en oeuvre ouverte de l’ACL, écrite en JAVA et comportant plus de 50.000 lignes de code. Le SCA permettra le développement d’un terminal reconfigurable répondant aux exigences de communication des forces canadiennes.
[/column][/col-sect]

Source :
http://www.crc.ca/fr/htlm/crc/home/research/satcom/rars/sdr/sdr
http://www.ottawa.drdc-rddc.gc.ca/html/rubrique3_radio-fra.html
Rédacteur :
Nadège Ferlin, nadege.ferlin@diplomatie.gouv.fr
Origine :
BE Canada numéro 357 (25/09/2009) – Ambassade de France au Canada / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60614.htm