windows_usersL’AFUL (Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres) appelle les étudiants du monde entier à ne plus se faire rouler : arrêtez de payer deux fois la licence Windows, et faites vous rembourser, tout en continuant à utiliser l’OS de Microsoft !

« Le principe est simple : lors de son achat informatique, l’étudiant ne devrait pas payer une licence Windows puisqu’elle lui est déjà offerte par son établissement. L’AFUL lui propose donc de choisir un bon constructeur qui rembourse sur simple demande ». Tout est synthétisé dans cette phrase, issue du communiqué de l’AFUL.

C’est notamment via le programme MSDNAA (MSDN Academic Alliance) que l’AFUL a pioché ses armes. De nombreuses écoles adhèrent à ce programme, dans lequel les étudiants peuvent obtenir des licences de produits Microsoft sans avoir à les payer. Et puisque c’est l’école qui les paye, ils peuvent donc consentir à se faire rembourser une licence achetée, tout en continuant d’utiliser le logiciel concerné.

L’AFUL leur fournit également une liste des constructeurs qui remboursent sur simple demande, comme Asus ou Fujitsu par exemple. L’association estime aussi qu’une telle demande « forcera les constructeurs et Microsoft à mettre en œuvre un système où nul ne paie deux fois le droit d’utiliser un système d’exploitation ».
source: linformaticien.com

AFUL:
Appel mondial aux étudiants : remboursement et concurrence sur les systèmes d’exploitation

Le groupe de travail Racketiciel de l’AFUL œuvre au rétablissement de la concurrence sur les systèmes d’exploitation. Il lance un appel mondial aux étudiants qui, via un accord signé par leur école ou leur université, bénéficient du programme MSDNAA de l’éditeur Microsoft.

Le principe est simple : lors de son achat informatique, l’étudiant ne devrait pas payer une licence Windows ® puisqu’elle lui est déjà offerte par son établissement. L’AFUL lui propose donc de choisir un bon constructeur qui rembourse sur simple demande.

Une telle demande forcera les constructeurs et Microsoft à mettre en œuvre un système où nul ne paie deux fois le droit d’utiliser un système d’exploitation. L’AFUL espère contribuer à faire cesser la situation où l’achat d’un ordinateur est subordonné à l’achat d’une licence logicielle, indépendamment du souhait du consommateur.

Voir le texte de l’appel : http://www.racketiciel.info/msdnaa/appel-aux-etudiants