L’Union européenne a mené une longue enquête sur les sites de vente en ligne de matériel électronique. 55% ne respectent pas les normes de la concurrence et de la consommation. La Commission européenne de protection des consommateurs annonce des mesures coercitives.
Publicité mensongère. Pratique déloyale. Les résultats de l’enquête menée dans les 26 pays de l’Union ainsi qu’en Norvège et en Islande ne sont pas flatteurs pour les sites de vente en ligne commercialisant six des produits les plus prisés par les consommateurs : lecteurs mp3, appareils photos numériques, téléphones portables, consoles de jeu vidéo, accessoires informatiques et lecteurs DVD. Sur les 369 sites de vente étudiés, 55% d’entre eux, à un degré ou un autre, sont en délicatesse avec les normes.

Lire la suite.