En partenariat avec Orange, les éditions Robert Laffont lancent le premier «hyperlivre», un essai qui permet d’accéder à du contenu multimédia via des «flashcodes» parsemés dans les ouvrages. Intéressante initiative.

Il n’y a pas que les médias traditionnels qui cherchent à se renouveler ! Effectivement, le monde de l’édition est également branlant depuis quelques mois/années, face au grand bouleversement numérique. Et les éditeurs redoublent d’inventivité.

Le premier coup de fouet est donné aujourd’hui par les éditions Laffont, du groupe Editis, en partenariat avec Orange, avec le lancement du premier «hyperlivre». C’est d’ailleurs un ouvrage de l’anti-Hadopien Jacques Attali, « Le sens des choses », qui a été retenu pour ce lancement.
Lire la suite.